Statistiques touristiques au sein du riad à Marrakech en 2014

Riad AL RIMAL vous offre un service de luxe

Le tourisme au Maroc reste la deuxième activité génératrice de revenus dans l’économie locale. Il s’agit d’un secteur qui rapporte plusieurs milliards de dirhams par an. Les étrangers viennent par millions chaque année afin de découvrir les trésors du Maroc notamment la culture, l’architecture, la population, les activités etc. Parmi les lieux où les touristes, qui sont pour la plupart des européens, résident nous pouvons citer le riad à Marrakech qui reste une icône au Maroc. En effet, les riads sont des habitations typiquement arabes qui ont été remis au goût du jour grâce à l’intérêt que les étrangers leur portent, ils allient la tradition architecturale marocaine aux infrastructures modernes. Il est possible pour un étranger de découvrir la vie de luxe et de faste que l’on peut mener dans  Riad Al Rimal. De temps en temps, le Conseil Régional du Tourisme, connu aussi sous l’abréviation CRT, surveille les statistiques du secteur et permet ainsi aux autorités et acteurs du secteur de prendre les mesures qui s’imposent pour que le secteur se porte mieux.

Bilan du premier semestre 2014 dans le tourisme à Marrakech

Riad al Rimal le luxe et la beauté des Riads de Marrakech

Au terme du premier semestre de l’année 2014, la destination Marrakech a eu l’occasion de prouver une fois de plus qu’elle reste une destination phare au Maroc. En effet, on observe une croissance importante pour les nombreux indicateurs qui constituent le secteur dans son ensemble. On observe principalement un nombre de nuitées s’élevant à 3 120 436 nuitées totalisées par les établissements hôteliers classés dans la ville, comme certains riads à Marrakech, ce qui permet de confirmer une croissance approximative de 11% en comparaison au nombre de nuitées enregistrées l’année dernière pour les mêmes dates. Ces statistiques obtenues du CRT montrent aussi que le nombre d’arrivées a connu une progression de 10% en comparaison au premier semestre de l’année dernière, soit un total de 992 698 arrivées. Le marché allemand est celui qui a connu la meilleure progression, avec une hausse de 39,47% en comparaison à l’année précédente. On retrouve en deuxième position des hausses, les touristes italiens dont le pourcentage d’arrivées a progressé de 30,41%, ensuite les britanniques +27,45% et les belges +19%. Pour le moment les scandinaves et les suisses ne représentent pas une forte proportion des arrivées au Maroc mais on observe une hausse des touristes scandinaves à hauteur de 66% soit 7 395 arrivées. S’agissant des touristes originaires de la Suisse, on observe 10 027 arrivées au premier semestre 2014, soit 53,5% de plus que l’année précédente. Les marocains eux-mêmes contribuent à améliorer l’état du secteur touristique et à augmenter le taux d’occupation des établissements hôteliers locaux, on compte 287 444 arrivées de marocains, soit 1% en plus tandis que le nombre des nuitées s’élève à 661 325 soit 7,53% en plus que l’année dernière.

 

Augmentation du taux d’occupation des résidences hôtelières à Marrakech

Bienvenue à Riad Al Rimal

Selon les mêmes chiffres, le taux d’occupation des résidences hôtelières dont le riad à Marrakech, a connu une nette progression en ce premier semestre 2014, par rapport aux six premiers mois de l’année 2013. Ce taux est passé à 55,22% contre 52,43% en 2013, le taux d’occupation est donc en constante progression depuis quatre ans et tend à atteindre l’objectif de 65% fixé par les différents acteurs du secteur. Marrakech, nous ne le dirons jamais assez est la première destination touristique au Maroc et elle enregistre 175 établissements hôteliers officiellement reconnus par les autorités.

Bilan de l’activité touristique à Agadir

Nous ne pouvons pas parler des chiffres du tourisme sans présenter une autre ville qui occupe une grande place dans le paysage touristique marocain. Marrakech n’est pas la seule ville touristique du Maroc, parmi les villes les plus sollicitées par les touristes, nous pouvons citer la ville d’Agadir qui est une cité balnéaire. Durant le premier semestre de l’année 2014, le secteur touristique à Agadir a enregistré une hausse des arrivées à hauteur de 4,80% en comparaison à l’année précédente. Pour avoir des chiffres concrets, on peut préciser que le nombre de touristes se rendant à Agadir est passé de 479 874 en juillet 2013 à 502 915 en juillet 2014. S’agissant du nombre de nuitées dans les établissements hôteliers d’Agadir, les statistiques montrent une évolution positive de 4,49% en passant de 2 413 246 à 2 521 563 selon les chiffres du CRT d’Agadir. La durée moyenne de séjour des touristes quant à elle n’a pas réellement évolué, elle reste toujours d’approximativement 5 jours, comme à la même période l’année dernière. Pourtant la croissance du taux d’occupation moyen dans les résidences hôtelières classées d’Agadir est passée de 51,62% à 51,89% montrant ainsi une évolution de 0,27%.

Contrairement à la ville de Marrakech, la ville d’Agadir a connu une hausse dans son secteur touristique durant le mois de juillet qui était mois de Ramadan. La hausse se chiffrait très exactement à 5,13%, le nombre d’arrivées passant de 61 820 en juillet 2013 à 64 991 en juillet 2014. Toutefois, le nombre de nuitées est passé de 380 368 en juillet 2013 contre 373 397 en juillet 2014, soit une baisse de 1,83%. Tandis qu’à Marrakech, la plus forte progression des arrivées vient des allemands, à Agadir, la plus forte progression vient des touristes polonais dont le nombre d’arrivées a augmenté de 58,6% par rapport à l’année précédente, ils sont suivis des saoudiens dont le nombre d’arrivées a progressé de 37,16%, les anglais à + 9,74%, les marocains eux-mêmes à +4,15% et enfin les belges qui enregistrent une progression nette de 2,88%. Concernant les nuitées, la progression est toujours forte pour les polonais à hauteur de 50,26%, ensuite viennent les anglais et les belges avec respectivement + 6,08% et 5,83%. Pourtant certaines nationalités présentent des baisses en termes de nuitées notamment chez les hollandais qui affichent une baisse de 30,35%, ensuite viennent les saoudiens avec 20,23%, les marocains avec 9,55% et les français avec 5,29%. Dans l’ensemble on note à Agadir une baisse de la durée moyenne des séjours des touristes de différentes origines, dans les résidences hôtelières de la ville d’Agadir. La baisse se chiffre à environ 5,75% par rapport à l’année précédente.

Leave a Reply