Le mal aigu des montagnes et les enfants lors d’un trekking au Maroc

trekking au Maroc

Le mal aigu des montagnes, encore appelé MAM est un mal qui touche la plupart des trekkeurs lorsque ceux-ci dépassent une altitude de 2500 mètres. Le mal intervient lorsque la montée a été faite de manière rapide et se manifeste principalement par des maux de tête, une perte d’appétit, des nausées, des vomissements, et même des œdèmes cérébraux ou pulmonaires lorsque le mal atteint son optimum. Il est possible d’être victime de ce mal lorsque l’on effectue un trekking au Maroc. L’une des solutions est de prendre de l’aspirine ou du paracétamol dès l’apparition des premiers symptômes. Si possible continuez votre montée, sinon redescendez, afin d’éviter des complications plus graves. Vous trouverez certainement des informations plus précises en visitant la page internet d’Aventure berbère.

Le MAM et les enfants

Généralement, lors d’un trekking au Maroc, les parents emmènent avec eux leurs enfants. Ces derniers sont aussi sujets au MAM. Jusqu’à quelle hauteur peut-on se risquer à emmener les enfants ? Est-ce que les risques causés par le MAM sont plus importants chez un enfant ? Est-ce que les enfants s’acclimatent plus facilement ou moins facilement à l’altitude ? Des études ont été faites à ce sujet, en voici en quelques mots la substance. Durant de nombreuses années, les médecins spécialistes de l’altitude ont établi sur les risques accrus pour les enfants en altitude. Ces faits ne se basaient pas sur des études scientifiques, mais portaient plus sur le principe de la précaution. Les seules études faites reposaient sur une population des Andes qui vivait en haute altitude et dont les enfants avaient plus d’œdèmes pulmonaires que les adultes. Ces œdèmes survenaient quand les enfants revenaient après plusieurs jours passés en basse altitude. Toutefois ces études ne sont pas très fiables, car ces enfants ont des particularités anatomiques particulières liées au manque d’oxygène dont ils ont l’habitude depuis qu’ils sont nés. Ce sont donc des oedèmes pulmonaires dits de « réentrée « .ces résultats ne peuvent donc pas faire une généralité.

Un test grandeur nature, fait à 6000 mètres d’altitude avec des adolescents s’est montré édifiant. C’était la première fois qu’un nombre important d’enfants, ayant l’habitude de vivre à basse altitude, a pu être étudié jusqu’à des altitudes dépassant 5000 mètres. Ces enfants ont été comparés à des adultes. Ces enfants n’ont pas été emmenés dans un trekking au Maroc, ils ont été entraînés pendant 2 ans, sur le plan physique et social, afin d’être prêts pour ce voyage. Le groupe était composé de 23 adolescents ayant entre 13 et 15 ans, comparés au même nombre d’adultes. Dont les parents les guides de montagne, un médecin et des reporters. Les résultats de cette étude ont montré que les enfants et les adultes affichaient pratiquement les mêmes résultats, alors qu’ils ont atteint une altitude de 5 800 mètres, ce qui est tout de même impressionnant. La plupart des cas de MAM observés étaient bénins, pourtant trois enfants et trois adultes ont développé des symptômes liés à un MAM sévère, principalement des symptômes d’œdème cérébral. La guérison a été rapide grâce aux médicaments qu’ils ont pris.

Les monos roues sont-elles les trottinettes électriques du futur ?

trotinette electrique ados

La mobilité urbaine comme on l’entend actuellement passe vraisemblablement par la miniaturisation. Les nouveaux engins de circulation en zones urbaines sont petits et permettent en général de se faufiler entre les files de voitures dans les embouteillages, ils permettent de rouler sur les trottoirs, sur les quais, dans les rues. Nous parlons là du mono roue qui semble-t-il est en train de devenir la solution électrique ultime pour se déplacer en toute sérénité dans les zones urbaines. Les utilisateurs de cet engin n’occupent pas plus de place qu’un piéton normal sur le trottoir, mais ils circulent au moins trois fois plus vite que ce dernier. Sur le plan technique, on appelle cet engin « self balancing unit » qui signifie en français « unité auto-équilibrée », nous ferons simple en préférant l’appellation « mono roue ». Précisons que pour le moment ces engins sont essentiellement fabriqués en Chine, ils constituent une bonne alternative au vélo pliable, au skateboard ou encore à la trottinette électrique https://trottinette-electrique-journal.blogspot.com/. C’est le moyen de déplacement le plus efficace pour sillonner la ville en s’amusant comme si on était dans la neige.

L’essentiel pour être à l’aise avec cet engin est de pouvoir maîtriser son équilibre à une vitesse variant entre 15 et 30 km/h. Il s’agit aussi de pouvoir se l’offrir. Il va sans dire, le mono roue est un engin qui est fabriqué pour les zones urbaines, on peut rouler sur les trottoirs, mais aussi sur les chaussées. Du fait que cet appareil est encore assez récent sur le marché, la législation ne définit pas encore clairement les conditions et les règles liées à son utilisation, cela permet donc aux utilisateurs de circuler où ils veulent. Sur le plan de la performance, c’est un appareil assez autonome, il est capable de fonctionner en appoint avec les autres moyens de transport en commun. Tout comme la trottinette électrique, on peut l’associer à son train ou à son bus. C’est-à-dire utiliser le mono roue pour se rendre à l’arrêt de bus, monter dans le bus avec l’engin sous le bras et le ressortir de la station de bus au lieu de travail. C’est donc un appareil que vous pouvez utiliser pour vos trajets quotidiens.

Cela vous accorde plus de souplesse dans vos déplacements et même de l’autonomie. La batterie de l’engin, selon le modèle, lui permet de tenir sur 15 km, parfois 30 km et dans quelques rares cas jusqu’à 60 km. Le poids du mono roue varie selon le modèle, mais en général il peut être facilement porté, car il pèse en moyenne entre 9 et 14 kg, tout comme les trottinettes électriques. Les engins les plus lourds ne peuvent pas être portés, leur poids est généralement dû à la taille des roues qui les constituent, ce sont des engins faits pour parcourir de longues distances. Ce sont donc de vrais moyens de locomotion.

Découvrez chic robot l’hoverboard original qui peut surpasser votre trottinette électrique

trottinette electrique

Si vous êtes un conducteur de trottinette électrique sur le site http://www.trottinetteelectrique.eu/, vous devez sûrement être fasciné par les engins électriques qui vous permettent de gagner du temps tout en vous déplaçant, de faire des économies, mais aussi de contribuer à la protection de l’environnement. Dans ce cas, vous devez avoir déjà vu des hoverboards, il est impossible de ne pas avoir déjà aperçu au moins une fois ces planches électriques que l’on appelle aussi Smart Board. C’est un moyen de locomotion qui fait fureur et que l’on peut même découvrir grâce à des vidéos postées sur internet. Ces gyropodes qui fonctionnent à l’électricité comptent parmi les accessoires ultimes pour le « geek ». Le marché des hoverboards étant nouveau et attrayant, on y retrouve de nombreux fabricants et vendeurs, au point où le consommateur peut ne pas se retrouver lorsqu’il souhaite effectuer un achat. Actuellement sur le marché, on retrouve les hoverboards sous plusieurs marques comme Chic Smart, Hovertrax, Swagway, etc. Autant de marques qui font face à la concurrence de produits plus ou moins anonymes qui sortent des usines et sont « no name ».

En général tous ces engins se ressemblent au niveau de la forme et de l’utilisation et les différences se perçoivent au niveau des performances et de la sécurité. Si on fait un petit tour dans l’histoire, on se rend compte que l’hovertrax et le Chic Smart proposé par Chic Robots sont des précurseurs de l’hoverboard. D’ailleurs à ce propos, un procès se tient actuellement afin de déterminer lequel de ces deux fabricants pourra bénéficier de l’exploitation exclusive du brevet. Les autres marques apposent juste leur logo sur un engin qu’ils n’ont ni conçu ni fabriqué. À titre d’exemple, nous pouvons citer le cas iO hawk qui vend les Chic-Smart fabriqués par Chic-Robot au double du prix initial, et cela est fait sans même changer le logo du constructeur. Il est préférable, pour ce type d’achat de se rapprocher d’un fabricant dont la notoriété est établie sur le marché depuis plusieurs années. Cela vous assure de bénéficier d’un produit de qualité qui a été plusieurs fois testée et améliorée. Cela est valable aussi pour les trottinettes électriques et les autres engins de ce type.

Chic Smart fait partie des fabricants les plus anciens de hoverboard et ils sont sur le marché depuis 2014. Le Chic Smart est perçu aujourd’hui comme l’hoverboard original et authentique, même si le fabricant n’en propose que deux modèles. Les appareils du constructeur ont fait leurs preuves et leur utilisation est sécurisée et sûre. Pour la trottinette électrique, il est également important de choisir un fabricant de longue date, qui cumule de nombreuses années d’expérience. On retrouve sur le marché deux modèles de Chic Smart : la version C1 et la version S2. La version C1 est mise en vente sur le marché à partir de 699 euros et propose une autonomie variant entre 10 et 15 kilomètres, tandis que la S2 est vendue à partir de 899 euros avec une autonomie variant entre 15 et 20 km. Le modèle S2 dispose d’une télécommande, d’un mode débutant et fonctionne avec Android ou iOS, en termes d’applications

Comment s’y prendre pour choisir des trottinettes pour enfant ?

trotinette electrique

Les trottinettes sont des jouets qui sont utilisés par les enfants, afin de prendre en charge leurs petits déplacements. Il est vrai que de nos jours, la trottinette voir sur le site https://www.urbanmove.fr/fr/trottinette-electrique-sxt-1000-turbo.html est surtout un moyen de transport dont les adultes se servent pour se déplacer en évitant les embouteillages, en faisant des économies et surtout protéger l’environnement. Pour satisfaire tous les besoins et les attentes des consommateurs, les fabricants redoublent d’ingéniosité pour proposer des modèles tout aussi innovants les uns que les autres. Les trottinettes électriques étant la dernière innovation des fabricants. Dans cet article, nous ne nous intéresserons pas à l’utilisation de la trottinette par les adultes, mais celle que les enfants en font. La trottinette est un excellent divertissement pour les enfants, et il est important de trouver le modèle qui leur convient. Pour faire le choix de la bonne trottinette pour enfant, il est important de se baser sur les caractéristiques de l’appareil, ainsi que d’autres critères qui peuvent se montrer essentiels. Ainsi l’enfant n’aura pas de difficultés durant l’utilisation et pourra s’amuser tout en découvrant les ruelles de son quartier ou simplement les couloirs de votre maison.

En général les trottinettes pour enfants sont faites à base de plastique. C’est une matière légère et qui se montre très résistante. Pour les modèles destinés aux adultes, l’engin est fait à base d’aluminium, la robustesse et la légèreté sont conservées et en plus la trottinette a une meilleure allure. La trottinette en plastique est idéale pour les enfants, parce qu’elle ne blesse pas et en jouant les enfants peuvent rayer ou casser leur jouet. Ce qui n’est pas facile avec le plastique. Sur une trottinette en plastique, la planche à guidon peut être facilement déplacée et en cas d’accident, elle ne risque pas de provoquer de graves blessures à l’enfant qui joue avec. Certains fabricants proposent des modèles pour enfants pliables, généralement au niveau du guidon et de l’axe de direction. En pliant la trottinette, il est plus facile de la transporter et de la ranger. Le type de planche pourrait être muni de trois roues et non de deux. Ainsi, la trottinette bénéficie d’un meilleur équilibre, assurant une meilleure sécurité pour les enfants qui débutent.

Parmi les critères qu’il faut considérer avant d’acheter une trottinette pour enfants, il faut commencer par la taille. Pour que votre enfant soit à l’aise sur sa trottinette, il faut que la trottinette soit de la même taille que lui. La planche ne doit pas non plus être trop petite, ni trop grande, si c’est le cas les risques de chute pourraient être augmentés. Précisons que certains modèles proposés actuellement sur le marché et destinés aux enfants sont dotés de guidon réglable et on peut ajuster la hauteur de la trottinette dépendamment de la taille de l’enfant. Il ne faut surtout pas négliger les couleurs et l’apparence des trottinettes, c’est pour cela qu’il vaut mieux l’acheter en présence de l’enfant. On retrouve des trottinettes pour garçons et d’autres pour filles, ainsi que des modèles classiques.

Faire du tourisme sous forme de trek en Ouzbékistan

trek en Ouzbékistan

Beaucoup se demanderont ce qu’ils pourraient bien découvrir d’intéressant en uzbekistan, c’est un pays lointain, on n’en parle pas beaucoup dans les agences de tourisme, est-ce qu’on y trouve des plages ? Etc. Autant de questions que l’on pourrait se poser quand on ne connait pas bien ce pays, qui peut se montrer assez intéressant. L’Ouzbékistan voir sur le site http://www.cas-uzbekistan.com/est un État avec des villes et une histoire assez riche. On y retrouve de nombreuses zones naturelles, qui sont tout aussi diversifiées les unes que les autres. Le climat existant dans le pays est assez doux et les populations sont chaleureuses et hospitalières vis-à-vis des étrangers. C’est pour cela que depuis quelques années on observe la recrudescence du nombre de personnes qui optent pour un trek en Ouzbékistan. Le tourisme en Ouzbékistan permet tout d’abord de découvrir les anciennes villes que sont Samarkand, Boukhara et Khiva. Ce sont des villes qui existent depuis des siècles. On y retrouve également des monuments d’architecture qui ont connu les grandes époques comme le règne de Genghis Khan ou celui d’Alexandre Le Grand.

De nombreuses villes du pays et quelques curiosités font partie de l’héritage mondial de l’UNESCO, parmi ces villes nous pouvons citer les villes de Tachkent, Andijan, Kokand, Chakhrissabz. Quant à la diversité de la nature, on retrouve des déserts, des steppes, mais aussi le plateau Ousturte. On retrouve également des montagnes en Ouzbékistan comme Tian-Shan, même si elles ne sont pas aussi hautes que les Alpes ou l’Himalaya. Des treks en Ouzbékistan sont généralement organisés dans ces zones montagneuses, qui sont assez captivantes. Tian-Shan permet de découvrir des peintures datant de l’homme primitif.

Le trek en Ouzbékistan vous fait également découvrir les vallées et les rivières qui jalonnent le pays. Depuis des siècles ce furent de grands centres de l’agriculture de l’Ouzbékistan. Ces zones vous permettront de découvrir le mode de vie des villageois et cultivateurs ouzbeks, mais aussi de déguster les délicieux fruits et légumes qui sont produits sur place. Les populations prendront plaisir à vous raconter leur histoire, leur quotidien, leur culture, leurs rites. Vous pourrez ainsi, vous identifier à la population locale et apprendre la culture locale de la meilleure manière qui soit. Bien évidemment vous pourrez découvrir les saveurs du thé traditionnel ouzbek. L’Ouzbékistan offre du repos et permet d’avoir des impressions vives sur les richesses du pays. N’hésitez pas à faire un tour dans ce magnifique pays.

Un buggy dans un raid au Maroc ou dans un Autocross

buggy Marrakech

Un autocross est une forme de compétition à laquelle des automobiles participent. L’autocross consiste en des courses, très souvent organisées en circuits de terre. La discipline a vu le jour vers 1950 en France. On peut utiliser le même véhicule dans un autocross et dans un raid en buggy au Maroc avec Bugg Afrique. Façon de dire que le buggy est un véhicule qui peut participer à l’autocross. En France on peut citer plusieurs championnats d’autocross, notamment le championnat de France, SEAC, CORAC, sans oublier le Challenge de l’ouest. Les courses se font en pelotons constitués de 5 à 18 véhicules et chaque épreuve est faite de plusieurs courses. Le Championnat de France d’autocross compte 12 épreuves. Avant le début de chaque compétition, il y’a un essai chrono qui est fait, il permet de savoir quelles sont les grilles des premières manches de qualification et ainsi de mieux régler les buggys et de mieux préparer les pilotes.

Grâce aux trois manches qualificatives, les pilotes de chaque catégorie sont départagés et peuvent former les lignes de la finale. En fonction du nombre de participants de chacune des catégories, on détermine le nombre de séries par manche. Une organisation assez différente de celle d’un raid en buggy au Maroc. Les finales d’autocross sont divisées en deux étapes : la finale B et la finale A. La finale B permet aux deux premiers d’atteindre la finale A. Chaque grande finale est composée des 15 meilleurs pilotes et à partir de là on détermine les gagnants des meetings. La majorité, des circuits sont en terre, quelques-uns sont en partie bitumés ou bétonnés. Ils mesurent en moyenne un kilomètre de longueur pour 15 ou 20 mètres de large.

Plusieurs types de véhicules sont autorisés à participer à ces compétitions. Parmi lesquels les monoplaces ou les voitures de tourisme. On distingue 9 catégories dans lesquelles les véhicules peuvent s’inscrire. Les véhicules du raid en buggy au Maroc sont également autorisés à participer à ce type de compétition. On distingue entre autres la catégorie monoplace libre, pour les véhicules à quatre roues motrices, dotés de moteurs atmosphériques ou turbo et dont la cylindrée est soumise à une échelle de poids. On retrouve également les catégories « 1600 », « Monoplace 2 litres CUP », « tourisme libre », « sprintcar division féminine », « sprintcar division 3 junior sprint », « sprintcar division 2 maxi sprint » et bien d’autres selon les exigences attendues des différents véhicules.