Comment faire le choix d’un magnifique riad à Marrakech ?

riad marrakech

Marrakech est « La » ville des riads. Il y en a dans tous les quartiers de la médina, des modernes, des traditionnels, de vrais « riads » comme le Riad Assouel ou encore de plus petites maisons d’habitation entièrement transformées pour les besoins « modernes » de leurs habitants.

Comprendre l’engouement du riad à Marrakech !

Riad Marrakech medina

Marrakech est une ville qui a la côté auprès des marocains comme des étrangers du monde entier qui y viennent par millions pour découvrir la beauté de la médina, la célèbre Place Jemâa-el-Fna connue et reconnue dans le monde entier mais également les petits marchands des souks, l’authenticité des lieux et plein d’autres surprises que chaque visiteur découvre au fur et à mesure de ses rencontres, de ses ballades à travers la médina. Il ne faut pas livrer les secrets de la ville au premier venu sous peine de lui gâcher sa surprise.

Les riads se sont fait connaitre dans le monde entier au tout début des années 2000. La vague touristique a envahi Marrakech et les chaines de télévision du monde entier ont enchainé reportage sur reportage pour nous vendre le charme entre Orient et Occident de la ville ocre notamment au travers de ces maisons traditionnelles si typiques des médinas marocaines.

Selon certaines estimations plus ou moins approximatives car il serait difficile de donner le chiffre exact sauf si des agents de l’Etat devait passer de maison en maison pour faire le recensement. Les sources les plus fiables estiment qu’il y aurait pas moins de 650 riads ouverts au public au cœur de la médina de Marrakech mais les professionnels ne sont pas dupes et savent pertinemment que le chiffre est bien plus important et qu’il dépasserait allégrement les 1 000 riads. Personne ne le sera sans doute jamais car des riads s’ouvrent tous les jours et d’autres mettent la clé sous la porte aussi vite qu’ils sont apparus. Le secteur est ultra concurrentiel depuis une dizaine d’années et vous n’aurez que l’embarras du choix lors de vos vacances à Marrakech. Personne ne connait le chiffre et les touristes ne savent plus vraiment à quel saint se vouer.

Mais qu’est-ce qu’un « riad » ?

riad assouel Marrakech

Tout d’abord pour prendre les choses dans l’ordre, un « riad » comme son nom l’indique signifie « jardin » en arabe. Il s’agit d’une maison traditionnelle disposant de plusieurs pièces, d’un ou deux étages selon les maisons mais surtout ayant un vaste patio de plus d’une centaine de mètres carrés composé de quatre parterres de fleurs avec de jolis arbres comme des orangers ou autres ainsi qu’une fontaine ou un point d’eau en son centre. Les riads se trouvent à l’intérieur des remparts de la médina et non à l’extérieur car le terme est désormais utilisé par tout le monde pour donner un côté romantique, Mille et Une nuits aux villas et autres demeures. Une fois que vous avez compris, les bases de ce qu’est un riad vous pouvez vous lancer à la recherche ou à la conquête du Saint Graal de celui qui vous correspondra en tout point et qui saura ravir vos envies d’authenticité comme de modernisme.

Il existe des riads dans tous les quartiers de la médina dans des styles très opposés mais complémentaires à la fois. La médina n’est pas réfractaire aux changements et aux évolutions mais il est tout de même important de conserver et de maintenir son passé, son histoire pour la transmettre aux générations futures. Beaucoup de propriétaires de riads font le choix d’une rénovation traditionnelle, « beldi » en optant pour des matériaux de constructions locaux comme le taddelakt, le zellige une tradition beaucoup plus fassie mais également les plafonds en bois sculptés qui rappellent la splendeur de l’architecture arabo-andalouse du XII ème siècle lors de la construction de la ville.

Lors de votre séjour à Marrakech, vous pourrez prendre le temps de découvrir quelques-uns des plus beaux riads de la médina comme le Dar Bellarj, un ancien riad devenu un haut lieu de la culture à Marrakech ou encore la Maison Arabe un joli restaurant plein de charme à deux pas de la Place Jemâa-el-Fna où vous pourrez également participer à un cours de cuisine pour apprendre tous les secrets de la cuisine marocaine. Que demander de plus ? Bonne découverte à tous !

Le rire au cœur de la maison d’hôte à Marrakech

maison d’hôte de luxe à Marrakech

Les touristes sont de plus en plus attirés par la ville de Marrakech. Le pays dans son ensemble a des objectifs précis à atteindre à l’horizon 2020 afin d’être satisfaits des performances de son secteur touristique. De nombreuses activités et infrastructures sont mises en place afin que les touristes prennent plaisir à venir au Maroc. Ainsi, un touriste aura toujours de quoi occuper ses journées lorsqu’il passera quelques jours dans une maison d’hôte à Marrakech. Parmi les évènements qui meublent le paysage culturel du Maroc et plus précisément de Marrakech, nous pouvons citer le festival Marrakech du rire, encore connu sous le nom de MDR.

Le MDR pour redonner du sourire à la ville de Marrakech

Les_Jardins_de_la_Medina_2

Le festival Marrakech du rire est une initiative du comédien artiste d’origine franco-marocaine Jamel Debbouze. Il a eu l’idée de démarrer cet évènement en 2010 et depuis quatre ans, cet évènement se déroule chaque année, dans les locaux les plus beaux de la ville ocre. Louer une maison d’hôte à Marrakech à la bonne période permet donc aux touristes de profiter de cet évènement et de rencontrer les stars les plus influentes du milieu humoristique.  Cette année, le festival Marrakech du rire s’est tenu du 11 au 16 juin 2014 bien sûr sous la présidence de son initiateur Jamel Debbouze. C’était donc une occasion de commémorer les quatre années d’existence de cet évènement qui ne cesse de gagner en notoriété.

maison d’hôte avec piscine à Marrakech

Cette année, comme toutes les autres, Jamel Debbouze a fait les choses en grand. En effet, pour cet évènement, il s’est fait accompagner non seulement des acteurs du Jamel comedy club, groupe d’humoristes dont il est l’initiateur, mais aussi d’autres comédiens de la sphère humoristique française et marocaine. Au total ce sont 60 comédiens qui ont assuré le spectacle pendant les quelques jours que l’évènement a duré.  Pour représenter la France, les spectateurs, ont pu voir sur scène Florence Foresti, Patrick Timsit, Franck Dubosc et bien sûr les membres du Jamel Comedy Club qui étaient présents pour soutenir leur mentor. Les représentations se sont déroulées dans plusieurs lieux de la ville ocre en même temps. Parmi les endroits réquisitionnés, nous pouvons citer le théâtre royal de Marrakech, le palais Badii, l’institut français de Marrakech, entre autres.  Chaque soir, chacun des lieux proposait des représentations en même temps que les autres, au public de sélectionner les représentations qui leur conviennent selon la programmation. Tous les membres du Jamel comedy club ont donné des représentations le même jour au palais Badii, parallèlement, Jeff Panacloc donnait un spectacle au théâtre royal accompagné de sa fidèle marionnette. Le MDR poursuivait un autre objectif cette année, soutenir les enfants défendus par les associations l’heure joyeuse et El Karam. De l’argent a été collecté grâce à un match de charité qui s’est tenu le dimanche en présence des célébrités. Les participants ont payé 20 dirhams chacun pour y participer. L’évènement est déjà bien implanté, mais chaque année, les organisateurs s’assurent d’innover afin de continuer à susciter l’intérêt des visiteurs.

Statistiques touristiques au sein du riad à Marrakech en 2014

Riad AL RIMAL vous offre un service de luxe

Le tourisme au Maroc reste la deuxième activité génératrice de revenus dans l’économie locale. Il s’agit d’un secteur qui rapporte plusieurs milliards de dirhams par an. Les étrangers viennent par millions chaque année afin de découvrir les trésors du Maroc notamment la culture, l’architecture, la population, les activités etc. Parmi les lieux où les touristes, qui sont pour la plupart des européens, résident nous pouvons citer le riad à Marrakech qui reste une icône au Maroc. En effet, les riads sont des habitations typiquement arabes qui ont été remis au goût du jour grâce à l’intérêt que les étrangers leur portent, ils allient la tradition architecturale marocaine aux infrastructures modernes. Il est possible pour un étranger de découvrir la vie de luxe et de faste que l’on peut mener dans  Riad Al Rimal. De temps en temps, le Conseil Régional du Tourisme, connu aussi sous l’abréviation CRT, surveille les statistiques du secteur et permet ainsi aux autorités et acteurs du secteur de prendre les mesures qui s’imposent pour que le secteur se porte mieux.

Bilan du premier semestre 2014 dans le tourisme à Marrakech

Riad al Rimal le luxe et la beauté des Riads de Marrakech

Au terme du premier semestre de l’année 2014, la destination Marrakech a eu l’occasion de prouver une fois de plus qu’elle reste une destination phare au Maroc. En effet, on observe une croissance importante pour les nombreux indicateurs qui constituent le secteur dans son ensemble. On observe principalement un nombre de nuitées s’élevant à 3 120 436 nuitées totalisées par les établissements hôteliers classés dans la ville, comme certains riads à Marrakech, ce qui permet de confirmer une croissance approximative de 11% en comparaison au nombre de nuitées enregistrées l’année dernière pour les mêmes dates. Ces statistiques obtenues du CRT montrent aussi que le nombre d’arrivées a connu une progression de 10% en comparaison au premier semestre de l’année dernière, soit un total de 992 698 arrivées. Le marché allemand est celui qui a connu la meilleure progression, avec une hausse de 39,47% en comparaison à l’année précédente. On retrouve en deuxième position des hausses, les touristes italiens dont le pourcentage d’arrivées a progressé de 30,41%, ensuite les britanniques +27,45% et les belges +19%. Pour le moment les scandinaves et les suisses ne représentent pas une forte proportion des arrivées au Maroc mais on observe une hausse des touristes scandinaves à hauteur de 66% soit 7 395 arrivées. S’agissant des touristes originaires de la Suisse, on observe 10 027 arrivées au premier semestre 2014, soit 53,5% de plus que l’année précédente. Les marocains eux-mêmes contribuent à améliorer l’état du secteur touristique et à augmenter le taux d’occupation des établissements hôteliers locaux, on compte 287 444 arrivées de marocains, soit 1% en plus tandis que le nombre des nuitées s’élève à 661 325 soit 7,53% en plus que l’année dernière.

 

Augmentation du taux d’occupation des résidences hôtelières à Marrakech

Bienvenue à Riad Al Rimal

Selon les mêmes chiffres, le taux d’occupation des résidences hôtelières dont le riad à Marrakech, a connu une nette progression en ce premier semestre 2014, par rapport aux six premiers mois de l’année 2013. Ce taux est passé à 55,22% contre 52,43% en 2013, le taux d’occupation est donc en constante progression depuis quatre ans et tend à atteindre l’objectif de 65% fixé par les différents acteurs du secteur. Marrakech, nous ne le dirons jamais assez est la première destination touristique au Maroc et elle enregistre 175 établissements hôteliers officiellement reconnus par les autorités.

Bilan de l’activité touristique à Agadir

Nous ne pouvons pas parler des chiffres du tourisme sans présenter une autre ville qui occupe une grande place dans le paysage touristique marocain. Marrakech n’est pas la seule ville touristique du Maroc, parmi les villes les plus sollicitées par les touristes, nous pouvons citer la ville d’Agadir qui est une cité balnéaire. Durant le premier semestre de l’année 2014, le secteur touristique à Agadir a enregistré une hausse des arrivées à hauteur de 4,80% en comparaison à l’année précédente. Pour avoir des chiffres concrets, on peut préciser que le nombre de touristes se rendant à Agadir est passé de 479 874 en juillet 2013 à 502 915 en juillet 2014. S’agissant du nombre de nuitées dans les établissements hôteliers d’Agadir, les statistiques montrent une évolution positive de 4,49% en passant de 2 413 246 à 2 521 563 selon les chiffres du CRT d’Agadir. La durée moyenne de séjour des touristes quant à elle n’a pas réellement évolué, elle reste toujours d’approximativement 5 jours, comme à la même période l’année dernière. Pourtant la croissance du taux d’occupation moyen dans les résidences hôtelières classées d’Agadir est passée de 51,62% à 51,89% montrant ainsi une évolution de 0,27%.

Contrairement à la ville de Marrakech, la ville d’Agadir a connu une hausse dans son secteur touristique durant le mois de juillet qui était mois de Ramadan. La hausse se chiffrait très exactement à 5,13%, le nombre d’arrivées passant de 61 820 en juillet 2013 à 64 991 en juillet 2014. Toutefois, le nombre de nuitées est passé de 380 368 en juillet 2013 contre 373 397 en juillet 2014, soit une baisse de 1,83%. Tandis qu’à Marrakech, la plus forte progression des arrivées vient des allemands, à Agadir, la plus forte progression vient des touristes polonais dont le nombre d’arrivées a augmenté de 58,6% par rapport à l’année précédente, ils sont suivis des saoudiens dont le nombre d’arrivées a progressé de 37,16%, les anglais à + 9,74%, les marocains eux-mêmes à +4,15% et enfin les belges qui enregistrent une progression nette de 2,88%. Concernant les nuitées, la progression est toujours forte pour les polonais à hauteur de 50,26%, ensuite viennent les anglais et les belges avec respectivement + 6,08% et 5,83%. Pourtant certaines nationalités présentent des baisses en termes de nuitées notamment chez les hollandais qui affichent une baisse de 30,35%, ensuite viennent les saoudiens avec 20,23%, les marocains avec 9,55% et les français avec 5,29%. Dans l’ensemble on note à Agadir une baisse de la durée moyenne des séjours des touristes de différentes origines, dans les résidences hôtelières de la ville d’Agadir. La baisse se chiffre à environ 5,75% par rapport à l’année précédente.

Quelques objections à l’utilisation de la cheminée à l’éthanol

cheminée à l’éthanol france

La cheminée à l’éthanol est un appareil qui occupe de plus en plus d’espace dans nos sociétés. C’est une cheminée qui occupe le marché à grande échelle, cela se justifie sûrement par les caractéristiques inhérentes à la cheminée même. En effet ce type de cheminées utilise du biocarburant pour fonctionner, plus précisément l’éthanol. Ceci a pour avantages de limiter l’émission de gaz à effet de serre, être disponible sous différentes formes et à faciliter l’entretien de la cheminée, nous verrons pourquoi dans la suite. De nombreux modèles de cheminées de ce nouveau genre sont disponibles sur : http://www.biofactory.fr/lstsscat-cheminees-bioethanol-murales-1.html.

Le fonctionnement de la cheminée à l’éthanol

Comme nous l’avons dit la cheminée à l’éthanol de la marque Bio Factory fonctionne en utilisant comme carburant l’éthanol. L’éthanol est un alcool qui est fabriqué à partir de la biomasse que l’on obtient suite à l’agriculture intensive, il ne s’agit donc pas d’un alcool que l’on obtient à partir de l’agriculture biologique. Toutefois ce sont des carburants qui respectent les normes de durabilité édictées par la directive énergies renouvelables. Ces normes exigent entre autres que les biocarburants mis sur le marché produisent 35% en moins de gaz à effet de serre que les carburants fossiles disponibles sur le marché comme l’essence, le diesel ou le pétrole. Ce taux passera à 60% d’ici l’horizon 2018. Voilà l’un des critères, parmi les nombreux critères qui concernent les biocarburants et qui font que ces derniers soient moins toxiques pour l’environnement que les carburants traditionnels. Ensuite, les cheminées de ce type ne nécessitent pas l’utilisation de conduits pour l’installation ou pour l’utilisation, il en résulte qu’elles ont des formes plus épurées, sont plus esthétiques, s’intègrent facilement à la plupart des intérieurs et coutent moins que les cheminées traditionnelles sur le marché. Troisième avantage, l’absence de fumées, de déchets de bois ou de charbon, ainsi que l’absence de conduits font en sorte que ce sont des cheminées dont l’entretien et le nettoyage sont assez faciles à gérer.

Les objections qui se posent face à l’utilisation de la cheminée à l’éthanol, sont aussi liées aux caractéristiques de l’appareil. Ce sont premièrement des cheminées de petite taille qui ne chauffent pas beaucoup et conviennent donc aux intérieurs pas très grands. Deuxièmement la combustion de l’éthanol libère du gaz carbonique et des vapeurs d’eau, du fait de l’absence de conduits, ces gaz sont directement rejetés dans le cadre de vie et peuvent se montrer dangereux pour les habitants si la ventilation n’est pas suffisante. Utiliser ce type de cheminées nécessite la présence d’une personne continuellement et le prix de revient du chauffage est assez élevé. Pour un calcul, l’éthanol produit 6,5Kwh/litre et le litre coûte approximativement 3 euros donc environs 0,45 euros par KWh, se chauffer pendant un an avec cette cheminée coûterait à peu près 900 euros par an. Ce type de cheminées convient aux maisons passives qui sont bien ventilées et dont la taille et la constitution leur permet d’être chauffées par un appareil de ce genre.

Location de riad au Maroc : Comment choisir ?

riad avec piscine à Marrakech

Vous avez envie de passer vos prochaines vacances en famille au Maroc ? Vous rêvez de vivre des vacances dépaysantes, uniques et laisser derrière vous vos habitudes ? Vous avez envie de tester la location de riad au Maroc sur : www.espace-maroc.com/lst-riad-marrakech-1.html ? Quelques petits conseils sont toujours les bienvenus pour faire le bon choix et passer d’excellentes vacances sous le soleil radieux du Maroc !

Faire son choix !

 

Riad de luxe à Marrakech avec piscine,hammam-spa

Le Maroc est incontestablement le pays des riads. A l’heure actuelle, les autorités recensent des centaines de riads ouverts au public au Maroc sans compter toutes les maisons qui profitent de cette manne touristique sans aucune autorisation. Rien que dans la médina de Marrakech, on estime qu’il y aurait pas moins de 600/650 maisons d’hôtes ou riads accueillants du public mais le chiffre doit être bien plus important avec les riads non déclarés.
Il existe des riads dans la plupart des médinas du Royaume mais certaines de ces demeures, anciennes ou plus modernes, ne sont plus réellement des riads selon les puristes. Peu importe quand on part en vacances en famille ou entre amis loin de chez soi, sous le soleil du Maghreb ce que l’on recherche c’est un petit havre de paix loin de son quotidien stressant pour vivre une expérience unique et se forger des souvenirs gravés à partager avec la famille et les amis. Aujourd’hui au Maroc, il existe une très grande offre de riads en tout genre. Il y en a des petits, des grands, des traditionnels avec zellige au mur, plafond sculpté, fontaine au centre, petits jardins arborés pour se protéger des rayons du soleil et des regards indiscrets de certains voisins mais également des maisons bien plus contemporaines avec une décoration ultra design créée par des architectes d’intérieur qui souhaitaient donner une nouvelle dimension aux riads comme une sorte de passerelle temporelle entre l’authenticité de la médinas, des petits quartiers, des derbs et le mobilier ou les coloris tendance du moment. Le but n’étant pas de dénaturé ces petits coins de Paradis mais de leur donner une autre identité plus actuelle même si la majeure partie des visiteurs qui séjournent dans les riads sont à la recherche à la fois de cette touche typique et authentique, dépaysante avec tout le confort indispensable d’aujourd’hui ce qui est possible mais pas tout à fait compatible pour les puristes, les amoureux des riads au Maroc.

Choisir son riad au Maroc c’est comme choisir sa voiture !

 

 riad à Marrakech au Maroc

Tout d’abord pour choisir un riad au Maroc, il faut commencer par le commencement sans se précipiter pour ne pas faire les mauvais choix. Un riad pour les vacances se choisit un peu comme une voiture neuve. Le plus important c’est d’avoir un couchage, un hébergement de qualité puis viennent d’autres options comme le confort, les équipements et toutes les petites options qui pour vous sont indispensables lorsque vous voyagez en famille ou entre amis. Il existe plusieurs catégories de riads à l’image des différentes catégories dans le domaine de l’hôtellerie. Les riads de charme disposent de chambres ou de suites de 20 m2 ou plus, les riads supérieurs ont des chambres d’environ 12 m2 selon les professionnels du secteur. La taille du riad, le nombre de chambres et toutes les prestations annexes proposées aux clients font aussi parties du classement dans la sélection de votre riad à Marrakech, à Fès ou à Mirleft.
Les petits riads simples sans prétention proposant un hébergement classique, confortable mais sans fioritures ont souvent des tarifs à moins de 50 euros la chambre par nuit avec le petit déjeuner compris dans le prix. Les riads de qualité supérieure avec des chambres plus grandes, des prestations plus raffinées et une décoration haut de gamme ont des chambres aux alentours des 80 euros petit déjeuner compris mais il existe aussi des « Palais d’hôtes » ou des maisons d’hôtes dites de luxe où les chambres peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros la nuit avec petit déjeuner ou encore diner aux chandelles et d’autres prestations haut de gamme comme le Spa,…
Séjourner dans un riad dans les différentes villes du Maroc que celui-ci soit authentique ou plus contemporain permet d’avoir une certaine proximité à la fois avec les grands monuments historiques, les différentes commodités comme les restaurants, les souks,…. Mais aussi et surtout avec la population locale qui vie dans les derbs, les quartiers où vous séjournerez. Vous pourrez prendre le temps de partager quelques instants de discussion ou de franche rigolade avec eux sans aucune retenue. Le peuple marocain est un peuple ouvert, généreux et tolérant. Les jeunes comme les anciens aiment partager avec les voyageurs du monde entier alors n’hésitez pas à vous attarder le temps d’une minute pour faire de jolies rencontres, des rencontres authentiques et spontanées !
Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix pour passer un excellent séjour au Maroc !

L’agence immobilière à Marrakech dans la gestion locative

bien immobilier

La gestion de son bien immobilier n’est pas toujours aisée pour les propriétaires, certains souhaitent le mettre en location mais craignent de ne pas pouvoir faire le suivi ou ont peur de tomber sur des locataires qui ne paieront pas régulièrement. Dans ces conditions il est possible de confier son bien à une  agence immobilière à Marrakech ou dans votre région de résidence. En effet, depuis quelques années, les agences immobilières s’occupent de la gestion locative des logements à la place des propriétaires. Cette option permet de faire louer son logement en toute tranquillité et sécurité. Continue reading »

1 2 3 4