Un buggy dans un raid au Maroc ou dans un Autocross

buggy Marrakech

Un autocross est une forme de compétition à laquelle des automobiles participent. L’autocross consiste en des courses, très souvent organisées en circuits de terre. La discipline a vu le jour vers 1950 en France. On peut utiliser le même véhicule dans un autocross et dans un raid en buggy au Maroc avec Bugg Afrique. Façon de dire que le buggy est un véhicule qui peut participer à l’autocross. En France on peut citer plusieurs championnats d’autocross, notamment le championnat de France, SEAC, CORAC, sans oublier le Challenge de l’ouest. Les courses se font en pelotons constitués de 5 à 18 véhicules et chaque épreuve est faite de plusieurs courses. Le Championnat de France d’autocross compte 12 épreuves. Avant le début de chaque compétition, il y’a un essai chrono qui est fait, il permet de savoir quelles sont les grilles des premières manches de qualification et ainsi de mieux régler les buggys et de mieux préparer les pilotes.

Grâce aux trois manches qualificatives, les pilotes de chaque catégorie sont départagés et peuvent former les lignes de la finale. En fonction du nombre de participants de chacune des catégories, on détermine le nombre de séries par manche. Une organisation assez différente de celle d’un raid en buggy au Maroc. Les finales d’autocross sont divisées en deux étapes : la finale B et la finale A. La finale B permet aux deux premiers d’atteindre la finale A. Chaque grande finale est composée des 15 meilleurs pilotes et à partir de là on détermine les gagnants des meetings. La majorité, des circuits sont en terre, quelques-uns sont en partie bitumés ou bétonnés. Ils mesurent en moyenne un kilomètre de longueur pour 15 ou 20 mètres de large.

Plusieurs types de véhicules sont autorisés à participer à ces compétitions. Parmi lesquels les monoplaces ou les voitures de tourisme. On distingue 9 catégories dans lesquelles les véhicules peuvent s’inscrire. Les véhicules du raid en buggy au Maroc sont également autorisés à participer à ce type de compétition. On distingue entre autres la catégorie monoplace libre, pour les véhicules à quatre roues motrices, dotés de moteurs atmosphériques ou turbo et dont la cylindrée est soumise à une échelle de poids. On retrouve également les catégories « 1600 », « Monoplace 2 litres CUP », « tourisme libre », « sprintcar division féminine », « sprintcar division 3 junior sprint », « sprintcar division 2 maxi sprint » et bien d’autres selon les exigences attendues des différents véhicules.

Leave a Reply